Présentation
Copie de biennale-internationale-de-art-

La Biennale Internationale de Casablanca est une initiative artistique indépendante créée en 2012 par Mostapha Romli, photographe marocain, artiste et éditeur dont l’activité a débuté dans les années 1990.

 

La biennale a débuté comme le volet monstratif de la Résidence IFITRY, autre projet d’envergure de Romli, établie en 2008 dans la région d’Essaouira. Située dans un cadre idyllique, au bord de l’océan, la résidence a une capacité de 12 logements. Elle comprend des ateliers équipés de manière à pouvoir répondre aux besoins techniques d’artistes travaillant dans les disciplines suivantes : peinture, sculpture, installation, céramique, gravure, arts textiles, photographie et vidéo. La résidence se prête aussi aux pratiques artistiques immatérielles, notamment la performance, l'art sonore ou l'écriture.

En 2014, la biennale passe sous l’administration de Maroc Premium Fondation, association ayant pour mission de gérer la biennale et ses projets connexes dont : un Centre d’Art Contemporain créé en 2011 aux abords de la résidence, une collection d’art contemporain, et le BiC Project Space (Casablanca) ouvert en 2019.

En 2017, Mostapha Romli invite Christine Eyene, historienne de l’art et curatrice, à prendre la direction artistique de la biennale. Cette nomination marque un tournant dans l’histoire de la biennale puisqu’elle s’accompagne de l’introduction d’une nouvelle forme de gestion, la création d’une nouvelle équipe offrant de nouvelles opportunités à de jeunes professionnels de l’art marocains et du continent africain, l’apport de nouveaux partenariats locaux et internationaux, ainsi que le développement de stratégies visant à la viabilité et à la pérennité de la biennale. 

En avril 2019, la biennale lance le BIC Project Space à Casablanca, espace expérimental dans lequel est développé un programme d'incubation entre deux éditions de biennales. Ce lieu répond également à l’intention de faire évoluer chaque édition de la biennale dans une progression organique en symbiose avec le tissu social et culturel local.

La cinquième Biennale Internationale de Casablanca est développée par Christine Eyene assistée des commissaires associé.e.s Selma Naguib, Patrick Nzazi Kiama et Juste Constant Onana Amougui.

Suite à la crise sanitaire globale, la 5ème édition de la Biennale Internationale de Casablanca, initialement prévue en septembre 2020, est reportée à fin 2022 / début 2023.