FATIMA MAZMOUZ

Fatima Mazmouz

 

Née à Casablanca en 1974, Fatima Mazmouz a fait des des études en histoire de l’art avant de se consacrer à une propre pratique artistique. Présenté à Thinkart, espace Salma Lahlou, sur l’invitation de Yasmina Naji, Casablanca, mon amour/ Dar El Baida, Hobe. Liaisons dangereuses- Résistants, 2014 analyse les rouages au cœur de la mécanique du « corps colonial ». Résistants y regroupe des portraits de résistants actifs à des périodes différentes, appartenant à divers noyaux de résistance et organisations comme le parti de l'Istiqlal, dont la plupart furent issus, avant d'établir leur propre clan : l'organisation secrète marocaine, le croissant noir, la main noire... Ces portraits sont réalisés à partir d'une trame composée des silhouettes de la Super Oum, icône de la résistance identitaire, prenant les armes pour voir un jour naître la Ouma Maghribia (la nation marocaine). L'usage du document historique est capital dans la volonté de créer un patrimoine visuel jusqu'alors inexistant dans cette conscience historique habitée par la rupture. Liaisons Dangereuses - Résistants a cimenté un corps à la ville de Casablanca ouvrant ainsi la voie à la réparation et la resilience […].

 

Born in Casablanca in 1974, Fatima Mazmouz studied art history before devoting herself to her own artistic practice. Presented at Salma Lahlou’s space Thinkart, upon the invitation of Yasmina Naji, Casablanca, my love / Dar El Baida, Hobe. Dangerous Liaisons - Resistants, 2014, analyzes the cogs at the heart of the mechanics of the "colonial body". Resistants includes portraits of resistants active at different times, belonging to various nuclei of resistance and organisations like the Istiqlal party, form most of whom came, before establishing their own clan: the organization Moroccan secret, the black crescent, the black hand ... These portraits are made from a frame composed of silhouettes of the Super Oum, icon of identity resistance, taking up arms to see one day be born the Ouma Maghribia (the Moroccan nation). The use of the historical documents is crucial in the desire to create a visual heritage hitherto non-existent in this historical consciousness inhabited by the rupture. Dangerous Liaisons - Resistants has cemented a body to the city of Casablanca thus paving the way for repair and resilience [...].

www.fatima-mazmouz.com

© 2019 Biennale Internationale de Casablanca | Tous droits réservés.