Six Artistes Réunionnais à la 5ème BIC 2020

La Biennale Internationale de Casablanca est heureuse d’annoncer un nouveau partenariat avec le FRAC RÉUNION (Fonds régional d’art contemporain de La Réunion) dans le cadre de la participation de six artistes réunionnais à la 5ème édition de la biennale qui aura lieu du 24 septembre au 1er novembre 2020.

 

Les artistes sont : Jean-Sébastien Clain et Yannis Nanguet (aka Kid Kréol & Boogie), Brandon Gercara, Christian Jalma (aka Pink Floyd), Gabrielle Manglou et Myriam Omar Awadi.

 

Cette sélection intergénérationelle reflète un éventail des pratiques artistiques contemporaines de La Réunion, territoire dont l’héritage culturel s’étend entre la France, la côte est du continent africain, les îles de l’océan Indien, l’Inde et la Chine.

Les œuvres présentées à la biennale aborderont une diversité de thématiques propres à La Réunion tout en s’inscrivant au cœur des pensées décoloniales actuelles. Il s’agira notamment d’explorer les mythes fondateurs de l’île, d’aborder l’histoire de l’esclavage, de la colonisation, des luttes d’indépendance, de proposer une nouvelle lecture du passé à la lumière du présent, et vice versa, en puisant tant sur la trace et le récit, que sur l’objet mémoriel.

 

Aux pensées métaphysiques et à l’univers cosmogonique de Floyd mis en forme à travers l’installation, l’art sonore et la performance, répondra l’art de Kid Kréol & Boogie dont les œuvres sur papier, sculptures, peintures murales et interventions dans l’espace public manient un contenu ancestral de manière contemporaine.

Dessins, photographies, volumes, images d’archives et savoirs traditionnels féminins du Maroc, nourriront les nouvelles créations de Gabrielle Manglou. Myriam Omar Awadi étendra son champ de recherche aux Comores afin de se pencher sur l’histoire du Débé, ancienne cérémonie comorienne exclusivement féminine, inspirée de la littérature arabe, qui a vu le jour aux prémices de la colonisation française au milieu du XIXème siècle.

Enfin, l’art performatif de Brandon Gercara proposera une nouvelle approche des questions de genre par le biais d’une étude critique de l’ensemble des dynamiques de domination dans un contexte postcolonial.

 

La résidence de Myriam Omar Awadi aux Comores bénéficie d’un soutien complémentaire du FRAC Réunion. Les 5 autres artistes seront accueillis au Maroc pour un temps de recherche à Casablanca et une résidence de création à Ifitry (région d’Essaouira). La résidence de Floyd est organisée en collaboration avec Lerka – Espace de recherche et de création en arts actuels (Saint-Denis de la Réunion).

 

La 5ème Biennale Internationale de Casablanca est commissariée par Christine Eyene et son comité curatorial, constitué avec le soutien de New Art Exchange, dont les membres seront annoncés entre janvier et mars 2020. La liste des artistes réunionnais s’ajoute à la première sélection annoncée en octobre dernier. La sélection finale sera annoncée en décembre 2019.

La Biennale Internationale de Casablanca est une initiative de la Fondation Maroc Premium.


Pour obtenir plus d'information, interviews ou pour des images presse, veuillez contacter : Michèle Desmottes or Sylvie Tailliez à press@biennalecasablanca.ma ou info@biennalecasablanca.ma.

 

 

Logo BIC 2020.jpg
logo frac.png

© 2019 Biennale Internationale de Casablanca | Tous droits réservés.

Gabrielle Manglou, Série Météores, 2017. Impression sur dos bleu 91 x 125 cm. Courtoisie de l'artiste.